Ainsi les portes de la SNI 2010 se sont refermées. L’heure du bilan!

« TIC et Commerce » était le thème de cette sixième édition de la semaine nationale de l’Internet. Elle a connu son apothéose avec la Nuit des TICS, le 19 juin 2010, avec la récompense des meilleurs sites web du Burkina et bien d’autres qui marquent une innovation certaine par rapport aux éditions précédentes. Le design des Gambré à d’ailleurs été changé cette année, et j’ose espérer qu’il en sera ainsi chaque année.

Nous parions d’ailleurs que dans les années à venir, la « semaine nationale de l’Internet » sera transformée en « semaine nationale des TICs » pour refléter avec exactitude la nouvelle direction que compte impulser le Ministre M. Noel Kaboré.

Mais comme on le dit, la fête fut belle, mais elle le sera encore, avec un impact plus important, si les acteurs chargés d’organiser les activités s’y prennent à temps avec une communication adaptée, et en donnant plus de lisibilité à l’évènement, pas seulement pendant quelques jours avant l’évènement, mais aller au delà de ce petit bout de temps:

  • Le thème traite de TIC et commerce sur Internet et sur mobile. C’est vrai qu’on a pas la culture des chiffres, mais un petit état des lieux nous ferait un peu de bien: nombre de sites e-commerce au Burkina, les inconvénients/contraintes dans la mise en place (délestage, débit internet…), le chiffre d’affaires globales générées par l’ensemble de ces sites… Il faut créer l’envie de se lancer dans ce secteur, sans quoi on oublie de quoi on parlait après cette édition de la SNI; Il ne faudrait donc pas se contenter du « bling bling » à la Télé, c’est bien mais il faut aller au delà!
  • D’aucuns ont constaté que la date coïncidait avec la Coupe du monde. Il fallait tout simplement changé de date, comme cela se faisait au cours des premières années;
  • Pour être plus TIC, j’allais proposer rapidement de passer par une phase de collecte des adresses mails de tous ceux qui sont passés à la SNI (soit pour une formation, pour création de mail, par curiosité…). Ces adresses mail récoltées serviront à informer régulièrement de ce qui se fait en matière de TIC au Burkina; l’utilisateur ayant bien sur le droit de se désinscrire de la liste d ‘information créee;
  • Pour le concours de meilleur site web, publier par avance et de manière claire les critères sur lesquels le jury officiel va se baser pour faire le classement des sites web. Un homme averti en vaut deux! Cela permettra à tous les webmasters de savoir quelles bonnes directions prendre, s’ils veulent rentrer en possession d’un Gambré d’or, d’argent ou de bronze;
  • Éviter aussi de créer un jury de pré-sélection qui élimine souvent des sites web de choix. Comment comprendre que dans certaines catégories il n y ait que deux (2) sites web nominés, pendant que la liste des sites inscrits dans la catégorie dépasse la vingtaine? C’est pas évident! Je ne pense pas que les autres ont démérité. Le jury « officiel » à proposer de créer une catégorie de site de référence (ce qui veut dire pas de Gambré durant les deux prochaines années…); j’espère voir la liste des sites de référence au Burkina avant la prochaine édition de la SNI. Cela ne prend que quelques temps pour rédiger un article…
  • Éviter de remettre seulement les Gambré d’or. C’est vrai que l’on veut gagner en temps, mais dans les éditions passées, tous les trois (3) lauréats par catégorie recevaient leur Gambré de manière officielle, et devant tout le monde, en direct via la RTB…;
  • revoir le site web de la SNI (www.sni.bf) qui je pense prend de l’âge et manque de beaucoup d’informations (listes des membres du jury après publication des résultats, rapport/bilan de chaque édition, liste des recommandations du jury officiel, les statistiques de formations, visite et autres éléments pour mieux apprécier l’évènement…).
    Je parie que le webmaster de ce site (www.sni.bf) ne pourra pas me dire avec approximation!! combien de visites il a eu durant cette édition. Pourtant il existe des outils gratuits comme Google analytics, Piwik….
    Osons espérer que tout cela va changer à la prochaine édition.

Ce n’est là  que quelques propositions rapides qui me sont venus en mémoire. Vous êtes invités à compléter ou rectifier le tableau…

3 thoughts on “Ainsi les portes de la SNI 2010 se sont refermées. L’heure du bilan!

  1. Abdoul salam

    Bonjour.
    J’ai lu avec intérêt les pertinentes propositions que vous faites et il me plait de bien vouloir si tu ne trouves guère d’inconvénients te proposer de publier tout ceci dans le quotidien … sous forme d’une interview que je réaliserai avec toi. ….
    Cordialement votre.
    Abdoul salam
    ….

  2. Pingback: Un regard différent sur la Semaine Nationale de l’Internet (SNI), Édition 2012 | Aristidez Blog pro du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *