Cyriaque Paré, merci pour lefaso.net

Cyriaque ParéCyriaque Paré est le Directeur de la communication et de l’information de la Primature. Il dirigera donc désormais toute la politique d’information et de communication du Premier ministère.

Bien connu dans le monde des médias, il est notamment le créateur du site web lefaso.net, le premier portail d’informations sur le Burkina Faso et l’un des sites les plus consultés au Faso. Né sur les cendres d’un autre site, burkina.net – que Paré avait dû fermer pour cause de piraterie -, lefaso.net est plus qu’une simple compilation d’articles. Outre le fait qu’il offre des archives, un blog et des liens vers d’autres sites d’information, son côté pratique est évident. « Il permet d’informer le pays profond, où les journaux peinent à arriver.»

À 43 ans, Cyriaque Paré est un professionnel reconnu. Celui qui rêvait d’être ordonné prêtre, après quatre années passées au petit séminaire de Saint-Paul de Tionkuy, dans la province du Mouhoun (Ouest), optera finalement pour l’information.

Après des études de journalisme à l’Université de Ouagadougou et l’obtention de son diplôme, et après une affectation à la Délégation générale à l’informatique (Delgi), comme attaché de presse, il débute au Journal du Jeudi, où il s’occupe de la rubrique politique (il lancera la célèbre rubrique «Fasomètre», devenue un véritable baromètre de la vie politique et sociale du Burkina Faso), avant d’aller faire ses classes au quotidien Sidwaya. Il a, par exemple, initié et animé les rubriques «On murmure» et «Coup de gueule». À partir de 2001, il est chargé de la communication de l’ambassade du Burkina en France. Poste qu’il occupe pendant sept ans avant de rentrer au pays. Tout en travaillant, il prépare une thèse de doctorat sur les médias ouest-africains et la société de l’information, qu’il a soutenue en décembre 2007, obtenant une mention « très bien avec félicitations du jury ». En 2008 il est rattaché au ministère des Affaires étrangères. Il a donné également des cours sur les médias à l’Université de Ouagadougou. Un juste retour aux sources.

Il est aussi coauteur et animateur, à titre bénévole, du site officiel de l’Eglise du Burkina – www.egliseduburkina.org – depuis 2005.

Je lui souhaite plein succès dans ses nouvelles attributions.

Fasozine fait partie des sources de cet article

One thought on “Cyriaque Paré, merci pour lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *