Fedora ma nouvelle conquête!

Fedora BoxJ’ai quitté Microsoft Windows comme système d’exploitation principal sur poste de travail autour de 2008, pour Ubuntu, au temps où j’ai été engagé comme employé dans une structure spécialisée GNU/Linux. Depuis lors, le parfait amour avec Linux continue, tellement ça fait du bien! Comme tout amour qui veut se construire dans la durée, il faut savoir changer d’environnement de temps en temps. C’est pour cela que face à la politique cachée d’envoi de données soit disant anonymisées, et aussi face à la volonté d’imposer le tout tactile avec Unity, j’ai du migrer vers Cinnamon sous Linux Mint qui est d’ailleurs basée sur Ubuntu, mais en plus simple.

Tout semblait fonctionner jusqu’à ce que je me sente à l’étroit sous Linux Mint. Ubuntu avait en effet la fâcheuse habitude d’écraser un certain nombre de configuration Linux Mint lors des mises à jour. C’est peut-être pour cela qu’à un moment donné j’avais des problèmes matériels, notamment les touches d’un clavier d’un laptop chèrement payé. Et d’autres problèmes avec l’affichage graphique. C’est le déclic qui m’emmène aujourd’hui à retourner à mon ancien amour: Fedora.

Chaque distribution a ses avantages et ses inconvénients. Fedora dispose de paquets logiciels plus à jour que les autres. C’est d’ailleurs un CentOS qui m’a tiré d’affaires lors de l’installation d’un nouveau NAS amateur; entre autres, la carte réseau n’était pas reconnu, à moins de faire par exemple une compilation noyau.. Le firewall et SELinux sont activés par défaut sur Fedora…  La famille Ubuntu vient avec un certain nombre de  logiciels (driver multimédia…) par défaut; il suffit de les installer sous Fedora et le tour est joué.

Après installation et configuration toujours sous Cinnamon, je me demande maintenant pourquoi avoir attendu si longtemps. Pour KDE, j’attendrai la version 5 avant d y retourner.

Pour une utilisation serveur, je garde toujours la famille Debian et CentOS qui font le travail sans brocher un coup.

Longue vie à notre nouveau OS Fedora sur mon laptop et que la collaboration soit bénéfique.

 

One thought on “Fedora ma nouvelle conquête!

  1. AristideZ

    Voilà c’est fait: Ubuntu vient d’abandonner Upstart pour Systemd. J’attends encore avant de reconsidérer ma position!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *