Genèse historique des mots Burkina faso et burkinabè

Les dénominations actuelles du pays   BURKINA FASO et de ses habitants BURKINABE ont été adoptées le 4 août 1984, sous la présidence du Capitaine Thomas Sankara. Elle associe les trois langues ayant le statut de langues nationales avec le français : le mooré, le bamanankan et le foulfouldé.

Le nom du pays signifie « la patrie des hommes intègres » en mooré, parlé par les Mossis, (burkina signifiant « intègre »), et en bamanankan, la langue des Bambaras ou des Dioulas, parlée dans la sous-région ouest-africaine (faso signifiant « patrie »).

Le gentilé « Burkinabè » (invariable) est construit grâce au suffixe « bè », désignant « l’habitant » en foulfouldé, langue parlée par les Peuls.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *