Internet africain: état des lieux

L’utilisation de l’Internet s’est accrue rapidement dans la plupart des zones urbaines africaines. Pour information, il y a seulement une dizaine d’années, seuls une poignée de pays avaient un accès local à Internet (c’était même un luxe que d’avoir le net chez soi!), alors qu’aujourd’hui l’Internet est disponible dans chaque capitale.

Le nombre d’abonnés à l’Internet dépasse largement les 2 millions, alors qu’ils étaient environ 1 million fin 2000. La bande passante internationale entrante est maintenant bien au dessus de 1 gigaoctets par seconde, pendant que le débit sortant est estimé à plus de 800 Mbps. Une étude a revélé d’ailleurs que la part de l’Afrique à la largeur de bande internationale augmentera de 81% entre 2005 et 2008

Plus de 22 millions de personnes se servent de l’Internet à l’heure actuelle en Afrique et notons que si 16% de la population mondiale se sert de l’Internet, ce pourcentage n’est que de 2,5% sur les quelque 900 millions d’habitants que compte l’Afrique.

Les pays africains les mieux dotés en Internet sont:

  • L’afrique du sud
  • L’Egypte
  • Le Kenya
  • Le Maroc

Les repersussions sont importantes, notamment pour l’expansion de la presse libre, de la démocratie et du développement aux quatre coins du continent.

Pour plus de details, consulter TeleGeography et AllAfrica

Tagged on: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *