La trousse à logiciels et outils du photographe amateur et professionnel

Avec les appareils photos numériques (APN) modernes, on pourrait croire que les fonctionnalités de traitement d’images dans l’APN sont suffisantes. Il s’agit notamment des ajouts de cadres photos, des changements de couleurs, de contraste et de tons, les possibilités de recadrage et j’en passe. Toutefois, j’allais conseiller au photographe amateur de passer par des outils ou logiciels dédiés, et qui sont très faciles d’utilisation.

Nous allons ici vous proposer une sélection très light pour amateur. Ces outils que je vais présenter ici ne nécessitent pas des connaissances d’informaticiens et permettent de s’affranchir de l’utilisation de logiciels plus complets et complexes à manipuler comme Adobe Photoshop CS6 ou CC. Les professionnels utilisent en général une combinaison de logiciels pour arriver à leur fin. Voici ma petite sélection:

1. Adobe Photoshop Lightroom, en version boite ou en version CC (Creative Cloud).

Adobe Photoshop Lightrom

Il faut noter que la version CC est celle qui continue de bénéficier de mise-à-jour. Que vous ayez des photos au format RAW (le négatif pour les appareils photos numériques) ou au format pré-traité de type JPEG par exemple, cet outil vous permet de faire des tonnes de correction pour rendre les éclatantes. C’est le « must du must » à ma disposition que je j’utilise au quotidien. Vous pourrez bien entendu faire le travail d’édition et de retouche sur votre ordinateur ou sur votre smartphone ou tablette. Seul bémol que je vois: pas de version purement Linux à l’horizon.

2. Darktable

Darktable Retouche photos

Il y a le petit frère du premier: Darktable, qu fonctionne sur Linux, Mac et Windows. Il est moins fonctionnel que Adobe Lightroom, mais permet à un amateur de faire pas mal de correction majeure de ses photos. Je le conseille pour celui qui n’a pas les sous pour acheter ou louer Adobe Lightroom.

3. Koken pour la publication de vos photos

Koken - Publication de photos

Koken: le troisième n’est pas à proprement parler un outil d’édition de photos, mais plutôt une sympathique application web qui permet de partager ces photos avec le monde entier. J’ai tester d’autres outils comme Piwigo, Kodi et variantes, WordPress avec ses thèmes et plugins, mais c’est le plus expert dans le domaine des CMS spécialisés photos. En terme de design il n’a pas d’égal à ce jour, hors mis Kodi qui est très abouti aussi, mais dont l’utilisation est bien spécifique. Seul bémol pour cet outil, Koken a été vendu à NetObjects, et il faudrait faire attention à la licence d’utilisation. Je dirai que c’est un « Freeware » qui n’est pas « Opensource ».

Pour terminer, j’invite tous les professionnels des photos et tous les amateurs à utiliser ces outils. Plus aucune photo d’article sur les sites webs burkinabès, qui n’ait pas été traitée et retravaillée avant publication. D’ailleurs, la gestion de contenu d’un site web, c’est un métier à part après tout. Les concepteurs de sites web burkinabè doivent aussi apprendre leur métier. A juste titre, lors de plusieurs marchés publics et privés, des amis m’ont fait cas de formation Photoshop de 10mn, juste pour recadrer des images et entre autres éclaircir des photos; alors qu’il existe des outils dédiés (dont j’ai donné quelques exemples plus haut) beaucoup plus facile à utiliser pour un amateur et pour un résultat meilleur en moins de 30 secondes. Cela va de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *