L’application Telegram sur Android, iOS et WP: un must à avoir

Telegram - Application de messagerie

Telegram – Application de messagerie

Dès que je vois une nouveauté prometteur sur Internet, je m’empresse de le tester. Ce fut le cas quand Viber, Whatsapp, Skype et cie faisaient leur apparition. Et c’est maintenant la montée en puissance de Telegram. Chercher sur Android, sur iOS 9 et sur Windows Phone, vous le trouverez très aisément dans les stores en question. En passant le nombre d’utilisateurs dépasse celui de Whatsapp à l’heure où je vous écrits. Reste qu’au Burkina Faso, l’application a encore beaucoup de chemin à faire, car moi même je n’ai pas plus de 5 contacts actifs, alors que sur Viber par exemple tout le monde y est. C’est le même constat après un sondage effectué sur quelques contacts. Cependant cela ne saurait tarder vu les fonctionnalités de l’application.

Une fois l’application installée, l’interface est très fluide et bien simple à utiliser, sans publicité, tout en étant fonctionnellement supérieure à la plupart des applications de messagerie et tout en étant aussi plus sécurisée. Une des fonctionnalités que je préfère c’est le Channel Groupe qui permet de créer une liste de diffusion de messages et d’avoir un certain nombre de statistiques en retour: nombre de personnes ayant vu un message…. C’est donc une fonctionnalité qui pourrait intéresser les entreprises. L’autre fonctionnalité intéressante c’est le chat privé, qui permet de dialoguer avec un ami avec un chiffrage de la communication de bout en bout de la discussion; dans ce mode, les messages transitent de votre smartphone vers l’autre sans passer par aucun serveur; du peer to peer (p2p) quoi! aucune interception de message n’est possible dans ce cas, à moins d’être du service de renseignement avec des moyens que le citoyen lamda ne dispose.

Si DuckDuckGo est l’anti-Google et Ello l’anti-Facebook, alors Telegram est sans aucun doute l’anti-WhatsApp. J’ose espérer que tous mes contacts y basculeront un jour pour le plus grand bonheur de tous. Le createur de l’application ne dit il pas lui même que « notre droit à la vie privée est plus important que notre peur des mauvaises choses […] comme le terrorisme »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *