L’ARTEL devient ARCE

arce3L’autorité de régulation des télécommunications est devenu l’Autorité de régulation des communications électroniques.

Sur instruction du Premier ministre Tertius Zongo, la Cour d’appel de Ouagadougou a reçu le vendredi 21 août 2009, la prestation solennelle de serment des membres du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCE), conformément à l’article 8 du décret portant attributions, composition, organisation et fonctionnement de ladite Autorité. Composée de sept membres nommés en Conseil des ministres le 29 juillet 2009, cette instance qui vient remplacer l’ARTEL, est dirigée par monsieur Béli Mathurin Bako un ingénieur des télécommunications.

Voici donc plus de cartés dans le nom même de la structure. Elle vient en complément de la structure qu’est le Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL – www.cil.bf).
En passant l’ARCE s’offre un nouveau nom de domaine (www.arce.bf), l’ancien (www.artel.bf) fonctionnant toujours. Le design du site web a aussi été repensé pour offrir une meilleure ergonomie. Reste maintenant à attendre que le webmaster nous gratifie du contenu des articles. Pour le moment, la page d’accueil uniquement est visible.

Bon vent à l’ARCE….

Tagged on: ,

4 thoughts on “L’ARTEL devient ARCE

  1. zwan

    Yep! Souhaitons leur bon vent! Et qu’au passage, ils pressent les opérateurs à revoir le coût des prestations à la baisse!!! Internet, Mobile, Données!!!

    Au fait, Aristide, t’a bien remarqué que le site est vide! Sur combien de temps es tu prêt à parier qu’il restera ainsi i.e. VIDE! Fait un tour ici radio.bf, une cinquantenaire sans contenu! C’est vraiment bizarre! Et dire q ce site a été lancé seulement hier!

  2. aristidez Post author

    C’est vraiment DOMMAGE. C’est le prototype même d’un site web STATIQUE au sens technique, propre comme au figuré du terme.
    Ça progresse à la vitesse de l’escargot.

    A ce jour le site web de la http://www.radio.bf est presque vide. il n’y a même pas un texte de présentation des émissions.
    Les éditions au format audio, ce n’est pas pour aujourd’hui!
    Ça me frustre énormément de naviguer et de cliquer sur des centaines de liens qui ne pointent nulle part.
    J’ose espérer que ce site ne connaitras pas le même sort que sa jumelle http://www.tnb.bf

    On n’a toujours dit, il faut des professionnels pour ce métier, et des gens passionnés de la chose. Après on se demande pourquoi les affaires ne marchent pas. Le marketing ça compte aussi.

    Je sais que les idées, les projets de qualité et bien finis ne manquent pas au Faso. Attendons donc de voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *