Le Burkina Faso, la nouvelle destination des cybercriminels du monde

Au plan mondial, tout le monde est sur le qui-vive pour protéger très activement les actifs informationnels de chaque structure. Des unités de cyber-défense y sont crées en vue de traquer ces nouveaux bandits de grand chemin. Au Burkina Faso, on commence a réagir par la mise en place de mesures nouvelles, notamment la création de l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information du Burkina Faso ou ANSSI. Il y a aussi la mise en place d’un Centre de Cybersécurité dénommé CIRT/BF.

Toutefois, force est de constater depuis un certain, une prédilection des pirates ou amateurs pirates pour les sites webs burkinabè, même si on pourrait soupçonner derrière ces actes, d’autres actions beaucoup plus néfastes sur les systèmes informatiques du Burkina Faso. Certains sites web moins connus auront le temps de corriger les failles incognito, par contre, d’autres comme LeFaso.net et le site web du Gouvernement du Burkina Faso (qui a passé présentement en mode offline le temps de voir plus clair peut-être) alerteront toute la toile, tant le nombre de fréquentations/visites par jour est assez importantes.

LeFaso.net hacké par Gama

Le site du Gouvernement burkinabè hacké

Le première réaction de certains webmestres est de mettre en ligne une ancienne version, qui sera encore immédiatement défacée. Espérons seulement qu’ils auront la sagesse de faire d’abord une bonne sauvegarde du site défacé, d’aller comprendre ce que disent les logs pour mieux réagir, mais aussi de mettre à jour les CMS utilisés, d’installer des plugins de sécurité….

Je salue en passant la stratégie de communication de LeFaso.net, qui a pris le temps d’informer au moins les visiteurs de ce qui se passe:

Lefaso.net piraté

On attend vivement que le réflexe « sécurité informatique » soit vécue au quotidien pour un cyberespace burkinabè plus « secure ». Et surtout, ne pas hesiter à contacter à tout moment et par tous les canaux offerts, le CIRT/BF qui vous guidera pour trouver une solution.

Tagged on: , ,

One thought on “Le Burkina Faso, la nouvelle destination des cybercriminels du monde

  1. Pingback: Les sites web burkinabès, de ministères et institutions, une fois de plus piratés | Aristidez Blog pro du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *