Le web 3.0 sera P2P ou ne le sera pas. Vive Maelstrom de BitTorrent!

Demo MaelstromUn rêve est en train de se réaliser: le navigateur Maelstrom de BitTorrent vient de voir le jour. C’est le tout premier navigateur 3.0 d’un genre nouveau et nous attendons que les autres (Mozilla Firefox, Google Chrome …) emboitent le pas.  Qu’est ce qui fait sa particularité? Vous avez déjà utilisé un de ces logiciels peer-to-peer (P2P) pour télécharger un fichier Internet: eMule, μTorrent, Magnet, Shareaza et compagnies. Eh bien, Maelstrom fonctionne presque de la même manière. Votre site Internet ou votre page web se trouvera directement sur votre machine, et aussi sur la machine de ceux avec qui vous êtes connectés dans le réseau mesh.

Conséquences majeures:

  • Si l’adoption est massive par les internautes 3.0 que nous sommes, le secteur de l’hébergement devrait innover pour le pas se laisser mourir; de nouveaux métiers naissent pendant que d’autres disparaissent: ainsi va la vie
  • Pour nous africain et plus spécifiquement au Burkina Faso où les offres d’hébergement sont quasi inexistants ou bien ne répondant pas exactement au vrai besoin, plus besoin de prendre un serveur d’hébergement en Europe; votre vielle machine fera l’affaire, d’autant plus que les internautes 3.0 du monde entier n’accèderont pas forcement directement en temps réel à votre machine pour récupérer le contenu, le réseau étant très très décentralisé à la base. Bien entendu il y a encore des améliorations pour ce qui concerne le contenu scripté dit dynamique (problème de cache…), mais le grand pas pour l’humanité a été déjà fait!
  • Il est difficile de faire « faire baisser » les prix d’un certain nombre de services en Afrique de l’ouest, notamment Internet; c’est une aubaine pour forcer les fournisseurs d’accès Internet à revoir leur copie, sinon leur politique commerciale. La téléphonie IP a fait et continue de faire des ravages, notamment aux Comores ou tout le trafic VoIP est interdite; ce nouveau web P2P fera aussi des ravages si son adoption suit la courbe de croissance actuelle. Il est difficile de monter un site web à domicile avec l’offre ADSL du Burkina car les adresses IP sont changeantes, à moins de recourir à DynDns pour la synchronisation entre nom de site Internet et adresse IP; avec Maelstrom, je suis content de savoir que l’ADSL at home pourrait enfin servir à quelque chose d’autre que de consulter des pages webs telle Facebook
  • La censure de contenus web par les majors ou les gouvernants devrait se refaire un nouveau profil également

A noter aussi que les URL subiront un léger changement: au lieu d’accéder à une page web via « http://mon-url.com/ma-ressource« , cela se fera désormais sous le format « bittorrent://mon-url.com/ma-ressource« .  Ce n’est pas la seule possibilité, mais c’est le plus simple. Et c’est tout ce qu’on vous demande de mémoriser en français facile! Le reste, le logiciel s’en charge.

Pour la page d’accueil du projet, c’est par ici, ou le blog consultable ici.
Pour commencer à développer du contenu web qui puisse être lu dans le navigateur Maelstorm, rendez-vous ici.

Alors, tout ce que je peux souhaiter au projet à ce stade, c’est un grand BON VENT!

Du coté du DNS, il y a aussi des projets décentralisés qui peinent à être adopté massivement par les internautes et par les logiciels du marché; mais une chose est sure, il faudrait rester vigilant car un bouleversement des normes et règles DNS, ICANN et ISOC peuvent intervenir à tout moment.

 

2 thoughts on “Le web 3.0 sera P2P ou ne le sera pas. Vive Maelstrom de BitTorrent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *