Monter son NAS fait « maison » plus fort qu’un Synology, Qnap, Asustor, Thecus, Buffalo, Netgear, LaCie et Cie…

Je suis l’heureux possesseur d’un NAS ((Network-Attached Storage) Synology DS211J depuis maintenant plus de deux ans. Il fonctionne plutôt bien depuis l’achat. Zéro problème. Mais je dois avouer que je me sens comme emprisonné. Impossible d’installer ce que je veux et à tout moment (virtualisation, application tierce…). Certains modules sont même payants. Le support de matériel tierce n’est guerre reluisant et j’estime que c’est son plus grand point faible. Pour pouvoir transformer mon NAS Synology en mode Wifi, il m’a fallu par exemple acheter spécifiquement une clé USB Wifi D-Link DWA-140 pour que cela fonctionne. Les autres marques de NAS ont plus ou moins les mêmes contraintes à l’utilisation.

NAS Synology

Le changement de cap

J’ai décidé aujourd’hui de construire mon propre NAS fait « maison », pour plus d’espace de stockage, plus de liberté et d’évolutivité, avec les fonctions que je veux sans tirer sur la bourse. Pour relever le défi, je suis parti à la chasse à l’information sur Internet, en vue de mieux faire un compris sur le matériel et le logiciel à utiliser.

Pour ce faire, voici les points qui me tiennent à cœur:

  • Sauvegarde et stockage des données ambulantes (sur ordinateur…) pour à peu près 4To au moins
  • Utilisation future pour de la vidéo surveillance
  • Utilisation future pour du Home Cinéma (lecture et enregistrement vidéo…), comme un HTPC mais pas exactement
  • Virtualisation et installation d’applications particulières. Cependant, pas forcement besoin des instructions VT-X/VT-D… pour faire du KVM; je pense notamment à utiliser OpenVZ ou Docker
  • Pas forcement besoin des fonctionnalités RAID. Si RAID il y en aura, ça sera certainement du RAID 5 ou 50 ou avoisinant
  • Capacité d’avaler la poussière sans broncher (utilisation de filtre poussière?), ou à défaut donner des possibilités de protection « maison » du boîtier
  • Le NAS sera réveillé par le réseau en cas de besoin, pour économiser un peu sur la facture SONABEL de la nationale d’électricité

Choix du boîtier

Pour le matériel, il me faut d’abord un boîtier de type mini ITX pour minimiser la taille de l’ensemble et rester dans la marge des NAS constructeurs. Je pense notamment à un beau boîtier avec un bon design (dans la mesure du possible!), qui permettra de loger au moins 4 disques durs. Voici ce que j’ai trouvé d’acceptable sur Internet:

  • Le plus beau selon moi c’est celui-là: Norcotek ITX-S4 de dimension 19.7 cm x 19.1 x 25.4 qui permet de loger 5 disques durs, pour environ 90€
  • Le plus de disques durs: Silverstone DS 380 de dimension 21.1 x 28.5 x 36.0 pour 12 disques durs (8 changeables à chaud et 4 internes) et pouvant aller jusqu’à 48To de stockage totale dans un mini format. Pour environ 150€
  • Il y a aussi celui là: Lian Li PC-Q25B de dimension 19.9 x 28.0 x 36.6 pour 8 disques durs et environ 130€
  • Le mythique boîtier an 2012: Cooler Master Elite 120 Advanced de dimension 24.0 x 20.7 x 40.1 pour 5 disques durs (dont 3 au format 3.5) pour environ 45€
  • La mise à jour de l’Elite 120 Advanced, an 2013: Cooler Master Elite 130 de dimension 24.0 x 37.7 x 20.5, pour 5 disques au total (3x 2.5/3.5″ + 2x 2.5″) et pour environ 45€.
  • Le Fractal Design Node 304 de dimension 25.0 x 21.0 x 37.4 et prend jusqu’à 6 disques durs, pour environ 70€

Le choix final s’est porté sur le mini ITX Fractal Design Node 304 au détriment des Cooler Master Elite par sa taille, sa capacité de stockage (6 HDD), ses filtres anti-poussières et son design épuré.

Pour comparer notre Node 304 aux autres, voici un lien de base que j’ai trouvé intéressant: http://youtu.be/T4zBocfSH3g

 

Choix des autres composants du boîtier

Une fois le boîtier choisi, le reste des choix s’est fait naturellement:

  • Avant tout propos, j’ai décidé de rester chez AMD, car je ne suis pas bon « gamer » plus depuis un certain temps; cela conditionne beaucoup la suite des recherches
  • Une carte mère mini ITX qui intègre le Ouifi/Wifi (pas forcement besoin de Bloutousse/Bluetooth), avec 1 slot d’extension, du VGA ou DVI, au moins 6 ports SATA v3 et 1 mSata au besoin, 1 RJ45, fonctionnalité Wake-On-Lan, RAID inclus. Vu la taille mini ITX, l’offre (forcée) se limitera aux cartes mères support FM2 ou FM2+. Aucun constructeur ne supporte les plate-formes AM3+. Je pense notamment à ASRock FM2A78M-ITX+  ou ASRock FM2A88X-ITX+, et le choix c’est finalement déporté vers le ASRock FM2A88X-ITX+. Prix de vente de l’ordre de 100€
  • Un CPU qui consomme moins et qui coûte moins, bien lire les spécifications de la carte mère pour vérifier la conformité avec celles du CPU; pour bénéficier d’un contrôleur graphique intégré, il faut chercher parmi les AMD APUs A-Series; Finalement j’ai cherché entre Trinity (an 2012), Richland (an 2013) et Steamroller (processeur Kaveri, an 2014), et j’ai trouvé le FM2+ AMD A6-7400K ~70€  6 cores (dont 4 du GPU) et le FM2+ AMD A8-7600 ~100€  10 cores (dont 6 du GPU), et le premier a gagné car c’est pour une utilisation classique
  • Un ventirad ou un watercooler: les 3 propositions intéressantes techniques que j’ai trouvé sont: Noctua NH-U12S a ~60€ + un NF-F12 (~20€) au besoin, Cooler Master Hyper 101  à 30€, Cooler Master Eisberg 120L Prestige a 150€. Au final c’est le Noctua qui l’emporte
  • De la RAM: Le choix s’est fait naturellement en regardant sur le site constructeur de la carte mère. Nous choisissons sans hésiter la marque Kingston pour 4Go de départ. J’ai alors le choix entre KHX24C11T2K2/8X (2400Mhz) et KHX1600C9D3K2/8G (1600Mhz). Finalement, ne voulant qu’une seule barrette, je choisis Kingston HyperX Genesis 4 Go DDR3 1600 MHz (KHX1600C9D3/4G)  pour environ 45€
  • 6 câbles SATA Data (4 au fait, car 2 fourni avec la carte mère): Nappe mcl Câble SATA III interne – 25cm a environ 2€ l’unité
  • Des disques durs (DD). Je pense notamment à 3 HDD Seagate Barracuda 7200.14 SATA 6Gb/s 3 To pour environ 99€ l’unité
  • un PSU (boitier d’alimentation) avec au moins 6 ports SATA, format ATX, longueur max de 160mm, de type (semi) modulaire, la puissance ne dépassant pas 500W, norme minimale de 80 PLus Gold, garantie 5 ans. Ce qui me donne les possibilités suivantes:

Coût fixe total estimé des composants à l’intérieur du boîtier (sans les disques durs)= Carte mère (~100€) + CPU (~70€) + Ventirad (~60€) + RAM (~45€) + Câbles Sata Data (~12€) + PSU (~93€) =  ~380€ = ~249 265 FCFA
Boîtier + composants (sans les disques durs): ~70€ + ~380€ = ~450€ = ~ 295 200 FCFA. Le montant peut baisser en choisissant des composants moins chers et toujours bien fonctionnels!

Choix sur la partie soft

Pour la partie logiciel, une des solutions serait de retourner sous l’OS de Synology tout en restant sous mon matériel « maison » en usant de l’astuce XPEnology, mais je préfère vraiment être libre en choisissant une des solutions Open source. Je pense notamment au très sérieux FreeNAS basé sur FreeBSD ou à OpenMediaVault basé sur Debian Linux.
Comme système de fichier je préférai pioché ou varié entre Ext4, XFS et ZFS. Et le tour est joué!

Petite comparaison

Et voilà, à titre de comparaison (critère principal: 6 disques durs au moins), un NAS propriétaire chez:

  • Mon NAS Perso (sans les disques durs) coûte environ 450€
  • ASUSTOR AS-606T coûte environ 720€
  • QNAP TS-651 (le NAS 6 baies le moins cher chez QNAQ, le plus cher allant vers les 1250€) coûte environ 830€
  • Synology, pour avoir une configuration identique (6 HDD de 4To par exemple) nous avons le choix entre DS713+ with DX513 (environ 450+450=900€) ou DS1513+ with DX213 (environ 710+130=840€)
  • Thecus N6850 coûte environ 990€
  • Lenovo EMC PX6-300D 6 To coûte environ 1300€
  • Buffalo TeraStation WS5600D 12 To inclus à l’achat avec ce NAS (6x 2To) environ 2000€

A noter que hors mis Buffalo et Lenovo (version présentée plus haut), la plupart des NAS propriétaires sont livrés sans disques durs. Le gain en terme d’argent peut avoisiner au bas minimum 270€ et peut aller jusqu’à 850€ et plus. Seules contraintes: une taille de NAS perso légèrement plus grand et un temps de configuration légèrement plus long. Et tout un long d’avantages: notamment évolutivité, personnalisation, changement de chaque composant matériel ou logiciel pour un meilleur à tout moment… Et cela c’est une différence de taille!

Je vous présenterai ce beau NAS en fin décembre inchallah! Je sens que je vais faire des envieux!
Pour ceux qui veulent continuer avec du matos propriétaire, voici un bon choix 2014 en suivant ce lien.

7 thoughts on “Monter son NAS fait « maison » plus fort qu’un Synology, Qnap, Asustor, Thecus, Buffalo, Netgear, LaCie et Cie…

  1. BADO Guillaume

    Bonsoir Aristide!

    Merci pour ces informations sur les nouvelles technologies que tu sais si bien faire diffuser. Jusqu’aujourd’hui, je ne savais pas que des trucs comme ça existaient! J’ai toujours pensé que c’était des ordinateurs uniquement pour les « gammers », mais c’est bien plus lourd que ça.

    Je te suis en tout cas, pour voir ce que ça va donner. Ça pourra bien sûr m’intéresser un jour ou bientôt à voir les applications.

    A bientôt!

  2. aristidez Post author

    Salut Guillaume,

    Quand j’étais étudiant les PC qu’on pouvait acheter c’étaient forcement des clones (assemblage de composants au choix). Malheureusement ou heureusement, au Faso nous n’aimons que les marques, qui ont certains (sinon presque tout) composants fabriqués en Asie…
    Bref, c’est dire que c’est faisable, c’est fiable et nettement moins cher. A condition de ne pas tirer les prix trop bas en choisissant toujours les composants les moins chers, sinon bonjour les pannes incompréhensives et répétitives…
    Le NAS présenté ci-haut pouvait faire autour de 200 ou 300€ sans les disques durs, mais j’ai choisi des composants moyenne à haute qualité…

  3. pulp25

    Bonjour,

    un retour sur l’utilisation de ce NAS maison ?
    Je suis intéressé aussi pour migrer d’un Synology vers du DIY mais la partie soft me freinent car j’aimerai retrouver des outils aussi puissant que le Download Station qui supporte tous ses protocoles, ou cette gestion simplifié d’un serveur vpn, serveur sftp etc.

  4. aristidez Post author

    Pulp25, si vous voulez optez pour du DIY (Do It Yourself), le mieux c’est de repartir de zéro sur du nouveau matériel open pas forcement neuf. Car pour transformer un Synology en DIY, personnellement je n’ai pas encore testé la pérennité. Tout dépend de la relation matériel-logiciel.
    Avez-vous essayez les OS de NAS disponibles en Open source?Tenez-nous informer avec un lien web. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *