Offres des hébergeurs de l’afrique de l’ouest

« Je dors dans la salle des serveurs qui hébergent vos sites webs. Ce n’est pas très confortable, mais je me suis promis d’être le plus proche possible de vos serveurs quand il y a un problème pour maintenir la disponibilité de vos sites webs.Et je ne vais pas vous décevoir. ». Tout est dit 😉 . Dans mes navigations je suis tombé sur cette phrase d’un membre de l’équipe de Jolohost, l’hébergeur « beninois », euh disons plutôt américaine, puisque leurs serveurs sont hébergés aux Etats Unis, plus précisément en Houston au Texas. Jolohost se fait hébergé par une autre société. Voilà qui est tout trouvé pour faire rêver un peu nos beninois!

Ca me fait aussi penser à malihosting.com chez nos voisins les maliens, qui ont préféré le  « United Kingdom » pour se faire héberger et proposer en même temps des services d’hebergement.

Il y’a aussi notre ami sénégalais Kheuwel.com qui se fait heberger tranquillement en Italie.

Que c’est beau n’est ce pas?
Au delà de ses faits, les tarifs ne sont pas compétitifs par rapport à nos amis européens qui se sont spécialisés dans l’hébergement. Vous pourrez faire un tour rien que sur OVH pour vous en rendre compte. Les moyens de paiement sont également à revoir. Au dela des classiques Visa et MasterCard, il y a d’autres solutions comme celle de Inova Payment System, Nashuba Express, Africard (Visa)…

L’afrique de l’ouest peine à se trouver un hébergeur local sérieux. Les difficultés ne manquent pas certainement. Mais c’est déjà un début pour ses sociétés qui se font hébergés hors de l’Afrique pour maximiser le profit, en attendant d’avoir de meilleures conditions pour  avoir des datacenters en Afrique.

Gageons que le Burkina osera se lancer dans la course d’ici là. Wait and see…

2 thoughts on “Offres des hébergeurs de l’afrique de l’ouest

  1. zwan

    C’est la solution! Je pense! Avec un monde mondialisé et une Afrique subsaharienne qui peine à avoir de l’énergie en quantité suffisante et des backbones de qualité, c’est la meilleure alternative!
    Imaginez le sort d’ un gros portail hébergé au BF…

  2. aristidez Post author

    En ces temps de délestages intempestifs, pas facile de jouer à l’hébergeur national, sans au préalable régler ce gros problème d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *